©2019 by Greentimers.

RESULTATEN ENQUÊTE

Résultats enquête Greentimers 2018 (6/11/2018 – 31/12/2018).

Nombre de réponses 6.778.

93% des personnes qui ont répondu à l’enquête estiment qu’il faut encourager les initiatives pour protéger l’héritage automobile et pensent que sans action les contraintes deviendront de plus en plus fortes. Un message clair : il faut agir, le status quo n’est pas tenable.  (Q1 et Q2)

Sur les moyens à mettre en œuvre, les avis divergent.

Près de 60% sont favorables à une initiative qui rendrait les véhicules classiques plus écologiques (Q3). Et 40% souhaiteraient une distinction entre les voitures classiques « vertes » et les autres (17% plaque spécifique et 23% autocollant ou autre) (Q14).

Afin de rendre l’utilisation des véhicules classiques plus verte, un système de compensation CO2 attire 27% des répondants et 64% soutiennent l’optimisation du moteur (Q10).

Parmi les 43% qui souhaitent agir concrètement, la toute grande majorité opte pour une faible contribution de 5 centimes par km soit moins de 50€ par an (42%) ou une contribution à l’asbl (53%) sans lien avec le kilométrage ou l’usage de leur véhicule (Q4 et Q5).

On peut retenir que plus que 60% des répondants accepteraient une modification à leur moteur et que même 14%  pense à une conversion vers l’électrique. Pour 30%, pas question de modifier quoi que ce soit à leur voiture (Q6).

Pour ceux qui envisagent une modification, 45% estiment que cette modification doit rester limitée et pour une toute grande majorité, ces modifications doivent être réversibles et pas plus chères que 2.000€ (80%) (Q6 et Q8).

Pour 30% pas question de toucher à leur voiture ou au moteur, ce qui ne signifie pas qu’ils sont insensibles au sujet puisque près de la moitié des personnes aimeraient contribuer d’une manière ou d’une autre.

Pour les résultats en détails vous pouvez consultez notre site (www.greentimers.be).

 

Marc Lallemand

Greentimers asbl